Du fait d’être une maladie héréditaire, le coût de la prise en charge de la drépanocytose est particulièrement élevé. Au Mali, les populations affectées sont pour la plupart issues des zones rurales et manquent de moyens pour accéder au traitement.

Malgré les efforts fournis par l’Etat malien à travers la création du CRLD (Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose), l’accès aux soins reste toujours limité à une infime portion de la population ; situation qui a un impact important sur la société : les enfants malades ne peuvent bénéficier du droit à l’éducation et pour ceux qui sont à l’école, le quotidien est difficile.

D’autre part, le manque d’informations sur la maladie favorise son expansion à travers les mariages et le manque de planification des naissances. Le taux de croissance de l’infection de cette maladie est à deux chiffres, de nos jours au Mali.

Notre programme de parrainage d'enfants malades de la drépanocytose s'adresse aux particuliers, groupements, associations et entreprises; pour la prise en charge annuelle d'un enfant drépanocytaire (120 000 francs CFA, soit 180 euros).

Un timbre géant est prévu, pour matérialiser au donateur, la prise en charge effective d'un enfant démuni. Ce dernier est sélectionné par un comité qui regroupe l'AMLUD (Association Malienne de Lutte contre la Drépanocytose) et l'assistante sociale du CRLD.

Pour toute information complémentaire sur notre programme de parrainage, nous contacter.

Télécharger ici le programme de parrainage enfants drépanocytaires CRLD MALI.